Il s'agit du balcon de notre chalet à Pralognan. Un travail plaisant, mais un peu long :

achat des planches brutes de sciage (mais bien sèches), il a fallu trouver un mélèze bien rouge et bien veiné. Éviter celui qui vient de Russie, il est jaune et son fil est peu marqué.

  • dégauchissage et rabotage.
  • perçage des différents trous et découpage à la scie sauteuse des contours extérieurs.
  • invention des motifs géométriques et tracé sur le bois.
  • enfin sculpture (il était préférable d'éviter les erreurs, car il n'est pas sûr que la colle tienne avec les très grands écarts de température et d'humidité d'un balcon plein sud et en altitude)

Comme le mélèze est un bois assez dur, la sculpture ne peut être faite avec le seul couteau Opinel, les outils utilisés ici sont des gouges et des ciseaux à bois, avec un maillet.

balcon1 balcon2 balcon3
P1 P2 P3 P4 P5 P6

Les connaisseurs et les amateurs de mathématiques peuvent s'amuser à reconnaître certaines figures classiques en géométrie des courbes. Il est évident que la règle et le compas ont un rôle privilégié dans les tracés, mais l'ordinateur a servi pour faire l'ébauche de rosaces moins classiques. Naturellement, il y a des traits qui ne sont là que pour faire "joli".